LA CHIMIE & VOUS

Bien-être
& Environnement

Les entreprises de la Chimie innovent et améliorent en permanence leurs produits et procédés au service de notre bien-être, de notre santé et de la préservation de l’environnement. L’industrie de la Chimie est résolument engagée dans une démarche de progrès continu et a déjà considérablement réduit son empreinte environnementale. Elle est un maillon indispensable à la transition écologique et à notre qualité de vie.

La Chimie apporte des solutions à la transition écologique

La Chimie permet de répondre à plusieurs des grands défis de la transition écologique : elle permet de concevoir un habitat et des moyens de transport durables et de développer l’utilisation de ressources renouvelables. Elle contribue à une consommation responsable en étant un acteur clé de  l’économie circulaire. Moteur d’une économie sobre en carbone, l’industrie de la Chimie apporte sa contribution à la lutte contre le changement climatique (8 entreprises de la Chimie ont d’ailleurs signé le French Climate Pledge en 2017).

  • Mobilité et habitat durable

La Chimie fournit des solutions indispensables pour réduire la consommation des véhicules et optimiser le stockage de l’énergie pour les voitures électriques. Elle conçoit également des matériaux nouvelles générations toujours plus performants, plus résistants et plus légers : vitres en matériaux photochromes ou électrochromes, verres résistants à la pression de l’air, générateurs de gaz pour airbags, plastiques plus légers...

De même, la Chimie joue un rôle central et décisif dans la conception et la construction des villes du futur : efficacité énergétique, peintures dépolluantes, nouveaux matériaux d’isolation, solutions pour les maisons intelligentes ou « passives », textiles et matériaux hybrides, peintures à l’eau…

  • Energies renouvelables

La chimie innove continuellement en imaginant des matériaux favorisant le développement des énergies renouvelables, dans tous les secteurs d’application. Ses innovations ont ainsi permis d’optimiser l’efficacité de panneaux photovoltaïques grâce à une nouvelle génération de silicium, d’employer des matériaux plus légers et plus résistants pour les pales des éoliennes, ou encore des fluides caloporteurs plus performants pour optimiser les pompes à chaleur. De très nombreuses innovations concernent également le stockage de l’énergie : optimisation des batteries, stockage des énergies renouvelables sous forme d’hydrogène…

  • Economie circulaire

La Chimie est un acteur clé de l’économie circulaire. Elle apporte des solutions pour le recyclage des déchets, les plastiques mais également les granulats routiers, les piles, les ampoules ou encore les vêtements usagés.

De nombreuses innovations sont attendues pour pouvoir recycler davantage de matières voire de molécules (recyclage du CO2, méthodes de dépolymérisation, recyclage enzymatique).

L’éco-conception est également stimulée : fabrication de produits facilement recyclables, valorisation des déchets issus de certaines chaînes de fabrication en matières premières ou sources d’énergie exploitables.

L’Association Alliance Chimie Recyclage (2ACR), créée fin 2011, a pour mission de créer les conditions d’un recyclage rentable et durable, de transformer les déchets en matière première pour les industries chimiques et de biens de consommation et de structurer une industrie du recyclage à forte valeur ajoutée en France.

 

En savoir plus
  • Matériaux issus de la Chimie du végétal

La chimie du végétal transforme la biomasse pour fabriquer des produits chimiques ou des dérivés aux usages aussi bien industriels que de grande consommation : films étirables pour l’alimentation, stylos, barquettes alimentaires, chaussures de sport, peintures, papier, emballage. En matière de construction durable, de nombreuses innovations sont liées aux matériaux biosourcés : isolants (laines de fibres végétales) ; mortiers et bétons de chanvre, de bois, de lin ; panneaux (particules ou fibres végétales, paille compressée).

Créé en 2007, l’Association Chimie du Végétal (ACDV) soutient l’essor de la chimie du végétal en France.

En savoir plus

Une empreinte environnementale de plus en plus faible

La Chimie  innove continuellement pour réduire l’empreinte de ses activités et en minimiser les impacts environnementaux de façon durable.

Beaucoup moins de rejets dans l’air…
- 60 % de gaz à effet de serre depuis 1990
- 49 % de particules en suspension depuis 2005

… et dans l’eau
- 60 % d’azote dans l’eau depuis 2005
- 72 % de phosphore depuis 2005

Le secteur fait appel à des solutions d’efficacité énergétique, notamment par la mise en place d’usines éco-efficientes favorisant la récupération et la valorisation de toutes les énergies ou en s’organisant de manière transversale – par exemple au sein de plateformes industrielles - pour optimiser leurs flux de matières (eau, énergie, déchets) et leurs procédés.

Penser autrement les modes de fonctionnement, créer des synergies propices à une meilleure efficacité énergétique, font l’objet d’un important travail de concertation et de formation. Le développement et le partage des meilleures pratiques managériales et de guides techniques pour mesurer, gérer et communiquer sur les réductions réalisées, la mise en place de groupes de réflexion, des partenariats avec des organismes reconnus comme l’ADEME sont autant de mesures phares et pérennes qui contribuent à un changement des modes de production.

  • La Chimie s’engage en matière de RSE

La Chimie s’engage également en matière de Responsabilité Sociétale et Environnementale (RSE) : en France, 386 établissements ont notamment signé la charte Responsible Care, l’engagement volontaire des entreprises de la Chimie au niveau mondial pour développer la RSE et favoriser l’amélioration continue des performances en matière de santé, sécurité et d’environnement. 

 

La Chimie contribue à la protection de la santé

Eau potable, chaîne du froid, stérilisation, médicaments… rien de tout cela ne serait possible sans la Chimie qui a permis des progrès décisifs en matière de thérapie, d’hygiène et de sécurité alimentaire. La Chimie est indispensable à notre qualité de vie, au quotidien.

Mais la recherche progresse et les attentes des consommateurs évoluent. Les entreprises de la Chimie innovent en permanence pour répondre aux préoccupations légitimes de ses parties prenantes.

Les entreprises de la Chimie exercent des contrôles permanents extrêmement rigoureux de leurs produits pour garantir la sécurité tout au long de leur cycle de vie. En France et en Europe, leurs activités sont encadrées par des réglementations très strictes garantissant les meilleurs standards mondiaux. Dans le cadre de REACH notamment, gigantesque base de données sur les produits chimiques, elles travaillent à acquérir les informations sur les propriétés des substances chimiques qu’elles fabriquent, importent ou mettent sur le marché, avant de les soumettre à l’Agence européenne des produits chimiques. Une évaluation des risques est assurée afin de démontrer que les utilisations identifiées des substances concernées sont sûres tout au long de leur cycle de vie, que ce soit pour les travailleurs, les consommateurs ou pour l’environnement.

Vous vous posez des questions des perturbateurs endocriniens ? France Chimie  a lancé le site « Perturbateurs endocriniens : parlons-en ! » avec la volonté de répondre, par une information la plus objective et la plus pédagogique possible, aux préoccupations exprimées par le grand public.