2 octobre 2023
Chiffres clés et conjoncture

Activité dégradée pour la chimie en France sur la première partie de l’année 2023

A fin juillet 2023, l’activité de la chimie en France demeure dégradée

A fin juillet 2023, l’activité de la chimie en France demeure dégradée (-4,4 % sur un an) du fait d’un effet combiné d’un différentiel de compétitivité dû au prix de l’énergie et d’un ralentissement des secteurs clients sur le marché européen.

La baisse de la production de la chimie est moins marquée en France que pour la moyenne européenne ou pour l’Allemagne, grâce à la progression des parfums et produits cosmétiques, et à la relative résilience des spécialités. A l’opposé, les activités de la chimie de base, les plus intensives en énergie, sont en chute libre.

Nos actualités
Clôture d’enquête antisubventions

Clôture d’enquête antisubventions

Mécanisme d’ajustement carbone aux frontières (MACF)

Mécanisme d’ajustement carbone aux frontières (MACF)

Une reprise encore lente pour la chimie en Europe et en France en 2024 malgré le rebond du 1e trimestre

Une reprise encore lente pour la chimie en Europe et en France en 2024 malgré le rebond du 1e trime…