17 juin 2022
ChemTech

La Chemtech S'Allie avec 14 représentants de startups Au sein de "Start Industrie"

La ChemTech, la communauté des startups de la Chimie, s'allie avec 14 autres organisations représentatives de startups pour créer « Start Industrie ». L'objectif ? parler d’une seule voix au nom des startups industrielles françaises, et défendre les intérêts de ces acteurs émergents de l’industrie

En forte croissance dans le contexte de réindustrialisation que connaît notre pays, l’écosystème des 1.600 startups industrielles françaises est actuellement animé par des organisations de secteurs de l’aéronautique et de l’espace, des industries de la mer, de l’agroalimentaire, de l’automobile, de la sécurité et de la défense, de la construction, du bois, de l’énergie, des technologies propres, de la chimie, de la santé… Elles ont décidé de travailler ensemble pour accélérer cette dynamique collective, et lever les freins rencontrés par leurs adhérents.


L’objectif de cette nouvelle organisation est d’améliorer l’environnement économique, législatif et administratif des startups industrielles. « Start Industrie » se positionne comme interlocuteur privilégié des pouvoirs publics et des grands donneurs d’ordre sur les 4 enjeux qui conditionnent l’émergence et le développement des startups industrielles :

  • Accompagnement de l’innovation et de l’industrialisation
  • Levier de la commande publique et privée
  • Financement de la croissance
  • Impact environnemental

Start Industrie formule plusieurs propositions pour répondre aux défis rencontrés par les startups industrielles :

  • créer des fonds d’investissement evergreen sectoriels dédiés aux acteurs émergents, s’appuyant sur les Comités stratégiques de filières et mobilisant des fonds publics et privés ;
  • accroître la mobilisation et la sélection des startups industrielles porteuses de projets et candidates au plan France 2030 qui s’est engagé à leur dédier une part significative de ses soutiens ;
  • créer un dispositif d’accompagnement à l’industrialisation des startups qui prendrait le relais du diagnostic « amorçage industriel » initié récemment par Bpifrance ;
  • renforcer et adapter l’offre foncière territoriale pour répondre au besoin croissant d’implantation de nouveaux sites industriels ;
  • développer l’utilisation de la précommande et la commande publique comme levier économique du soutien aux acteurs industriels émergents ;
  • accompagner davantage les jeunes entreprises dans l’intégration des impacts environnementaux dans leur modèle d’affaires et leur feuille de route industrielle.

Cette nouvelle alliance bénéficiera de l’expertise et des ressources des 15 organisations membres :
Alliance NewSpace France, CementLAB, la ChemTech, Cleantech Open France, Collectif Startups industrielles France, CSTB Lab, EVOLEN’ UP, France AutoTech, France Biotech, France Industrie / Club Tech Factory, Generate, la Ferme Digitale, la Wood Tech, SEAstart et Starburst.


Pour Antoine HUBERT, PDG d’Ÿnsect et porte-parole de Start Industrie : « La France est une terre fertile pour les projets industriels car ils sont directement issus d’un écosystème d’excellence en R&D. Nous devons tous nous mobiliser pour favoriser l’émergence et améliorer la croissance des jeunes entreprises industrielles qui contribueront, aux côtés d’acteurs plus anciens, à créer plus de valeur, des emplois locaux et les solutions de décarbonation dont notre économie et notre monde ont besoin. »

Nos actualités
Délestage électrique

Délestage électrique

Aides aux entreprises impactées par la crise énergétique

Aides aux entreprises impactées par la crise énergétique

DEVOIR DE VIGILANCE DES ENTREPRISES

DEVOIR DE VIGILANCE DES ENTREPRISES