Actualité
1 avril 2019
Compétitivité

Une étude sur l'industrie du Futur dans les secteurs de la chimie et du papier

La Direction générale des entreprises (DGE), France Chimie, et COPACEL publient aujourd’hui l’étude Pipame « Industrie du Futur dans les secteurs de la chimie et du papier-carton : amélioration des outils de production et apport du numérique », confiée à EY.

La Direction générale des entreprises (DGE), France Chimie, et COPACEL publient aujourd’hui l’étude Pipame« Industrie du Futur dans les secteurs de la chimie et du papier-carton : amélioration des outils de production et apport du numérique », confiée à EY.

Cette étude s’inscrit dans les actions du contrat stratégique de filière « Chimie-matériaux » signé le 26 octobre dernier lors de la réunion du Comité stratégique de filière, placé sous l’égide du Conseil national de l’industrie. L’étude porte sur deux activités industrielles importantes de la filière « Chimie et Matériaux » : le secteur de la chimie et celui du papier-carton. Elle a pour objectif d’identifier la manière d’accélérer le déploiement des technologies de l’industrie du futur, en favorisant la mise en œuvre par les entreprises de moyens techniques ou organisationnels. Cette orientation constitue une des priorités de l’action du Conseil national de l’industrie.

Ces solutions peuvent s’articuler autour des technologies innovantes. Elles peuvent aussi consister à mettre en œuvre des procédés nouveaux ou à adapter des procédés existants en vue d’optimiser les méthodes et moyens utilisés, ou à fabriquer des produits eux-mêmes innovants et plus compétitifs.

L’étude analyse les effets que l’adoption et le développement de telles solutions peut exercer sur l’économie des entreprises concernées, à la fois en matière d’organisation de travail, de ressources humaines et de compétitivité (coût et hors coût).

Le rapport identifie notamment 12 solutions, telles que : Analytics industriel (maîtrise des procédés et maintenance) ; MES (Manufacturing execution system) et IIoT (Industrial Internet of Things) ; Simulation numérique et intelligence artificielle ; Intensification des procédés ; Biotechnologies blanches ; production de nanocellulose.

Ce rapport formule plusieurs recommandations facilitant l’adoption de ces solutions par les entreprises, en vue de renforcer la compétitivité des entreprises concernées. Ces recommandations visent à :

  • diffuser ces solutions auprès des entreprises,
  • développer les compétences et faire évoluer les organisations de travail,
  • développer des solutions mutualisables,
  • affirmer un positionnement différenciant des entreprises sur la chaîne de valeur
Télécharger l'étude

Titre du fichier à télécharger

 4,24 MB 

Découvrez l'étude en vidéo