16 février 2021
Protection de l'environnement, Émissions industrielles et qualité de l'Air et de l'Eau

NOUVEL INDICE ATMO

Depuis le 4 janvier 2021, le nouvel indice de la qualité de l’air ambiant est appliqué.

Les Associations agréées de surveillance de la qualité de l’air (AASQA) calculent et publient chaque jour un indice de la qualité de l’air, appelé indice ATMO, grâce auquel les citoyens peuvent connaître, localement, l’état de la qualité de l’air et sa prévision pour le lendemain.

Le nouvel indice ATMO intègre un nouveau polluant : les PM2,5, en complément des autres substances : SO2, NO2, O3 et PM10.

De plus, il est désormais accessible sur l’ensemble du territoire français, à l’échelle de chaque commune et non uniquement aux agglomérations de plus de 100 000 habitants.

Enfin, en lieu et place de l’ancien indicateur chiffré peu parlant pour le grand public, il qualifie l’air selon 6 classes :

On voit que le niveau Très bon a disparu, au profit du niveau Extrêmement mauvais.

Il est calculé quotidiennement à partir des concentrations dans l’air des cinq polluants réglementaires correspondant aux cinq sous-indices.

L’indice ATMO correspond alors au plus dégradé des sous-indices calculés pour chacun de ces 5 polluants.

Globalement, avec ce changement, on peut s’attendre à ce que seuils d’information ou seuils d’alerte soient dépassés plus fréquemment, sans que la qualité de l’air soit plus dégradée.

Plus d’information sur le site d’Atmo France : https://atmo-france.org/lindice-atmo/