Actualité
11 mars 2019
TPE PME PMI

Interview de Didier Fages, Président du Club Entrepreneurs, Membre du Conseil d’Administration et du Comex de France Chimie

Didier Fages, Président de Sofralab, parle de ce que fait France Chimie pour accompagner les entreprises et les aider à relever les défis de demain (numérique, compétences, etc) et du Club Entrepreneurs PME/ETI national dont il est président.

En tant qu’entrepreneur, que vous apporte votre adhésion à une fédération telle que France Chimie ?

« Être adhérent à France Chimie, c’est faire gagner du temps à mes équipes. La fédération nous propose des services dans des domaines que, comme beaucoup de PME, nous n’avons ni le temps ni les ressources de traiter : la veille, le décryptage des réglementations et de la convention collective, les conseils sur l’export ou les outils de financement, l’organisation de rencontres avec des experts ou d’autres entrepreneurs, etc.

 En tant qu’entrepreneur, on a besoin d’écoute et d’outils pratiques. France Chimie peut nous les apporter via ses équipes en région ou ses experts qualifiés au niveau national. D’ailleurs, la « Lettre des Entrepreneurs » est un bon exemple de ce qu’une fédération peut faire comme outil pour répondre aux questions qu’on se pose. »

Qu’est-ce que le Club Entrepreneurs et que vous apporte-t-il ?

 « Le « Club Entrepreneurs » est un Club dont les membres sont des Entrepreneurs TPE/PME qui partagent leurs bonnes pratiques et leurs problématiques (pour être précis, il existe 2  Clubs : le « Club entrepreneurs National », qui réunit des entrepreneurs de toute la France 2 à 3 fois par an, et le « Club PME de la filière Chimie et Matériaux PACA »). Il nous permet de faire remonter nos problématiques auprès de la fédération, mais également de rencontrer un expert qualifié sur une thématique choisie par les membres et de nous tenir informés des nouveaux outils et des financements.

Ces Clubs sont ouverts à de nouveaux participants, n’hésitez pas à venir à une réunion ! Pour ma part, le fait de m’impliquer dans les instances de France Chimie au niveau régional et national m’a vraiment permis de développer mon réseau. »

Beaucoup de défis attendent les entreprises (numérique, internationalisation, compétences, Brexit…). Concrètement, que fait France Chimie pour les accompagner face à ces mutations ?

« Aujourd’hui, on entend effectivement beaucoup parler de digital, d’industrie 4.0, de faire grossir les PME en ETI, de RSE… Mais ça peut parfois sembler lointain et on ne sait pas forcément comment aborder ces sujets.

Le parti pris de France Chimie, c’est de proposer des outils pratiques, en phase avec nos problématiques et nos contraintes de terrain, pour faciliter la croissance et nous aider à « transformer » nos entreprises. Par exemple, l’Accélérateur Chimie lancé avec BPI France : il permet aux PME de se structurer et de devenir des ETI grâce à un programme bien rodé sur 18 mois avec un diagnostic complet, des séminaires animés par des pros et une mise en relation vraiment utile.

La fédération a la même approche sur la RSE. Elle a conçu un outil d’auto-évaluation pour que les PME évaluent leur performance RSE, et un nouveau référentiel Responsible Care qui permet à l’entreprise de nourrir sa stratégie et d’avoir des exemples pour en mettre en place des plans d’actions adaptés. Avec ce genre d’accompagnement, on aborde ces sujets bien plus sereinement ! »