3 novembre 2020
TPE - PME - ETI

INTERVIEW D’ALBERTO SARDO, PRESIDENT DE XEDA INTERNATIONAL ET MEMBRE DU CLUB DES ENTREPRENEURS

Alberto Sardo, Dirigeant de la société XEDA International nous présente sa société, nous détaille ce que lui apporte l’organisation de France Chimie et nous explique enfin les clés de sa résilience et de sa réussite.

Pouvez-vous nous présenter votre société ?

Xeda International a été créée le 25 mars 1976. Notre siège social, situé à Saint-Andiol existe quant à lui depuis 1995, tout comme notre usine de fabrication.

Notre entreprise propose une gamme complète et innovante de produits pré et post-récolte. Nos produits et notre technologie sont brevetés dans le monde entier. Nous proposons des huiles essentielles, telles que l’huile de menthe ou l’huile de girofle, destinées à lutter de manière naturelle contre la germination des pommes de terre et plus largement contre les maladies de conservation des fruits et légumes.

L’avantage d’utiliser ces huiles réside dans le fait qu’elles sont particulièrement efficaces tout en n’impactant ni les aptitudes culinaires des produits traités, ni le goût.

De plus, nos huiles essentielles nous permettent également de produire des compléments alimentaires à base de spermidine et d’eugénol, dédiés au renforcement du système immunitaire, en partenariat avec l’Université de Bologne, au sein d’un projet européen alimenté par EIT Food (l’institut européen des innovations et technologies).

Nous élaborons également des produits « phytosanitaires » de synthèse, afin de préparer les cultures. Les propriétés sont anti-oxydantes, nématicides, fongicides et bactéricides.

Xeda International S.A., ce sont enfin des cires qui vont venir enrober les pommes de nos clients afin de leur donner brillance et éclat tout en conservant leur fraicheur. Nous proposons également des machines et technologies adaptées pour le traitement thermique des fruits et légumes, seuls ou associés à notre gamme de produits.

Le groupe Xeda s’engage en faveur d’une agriculture durable. Nous investissons, chaque année, environ 18% de notre chiffre d’affaires dans la recherche, le développement et l’homologation pour apporter aux producteurs des techniques et des produits nouveaux, efficaces, respectueux de l’homme et de l’environnement.

Que vous apporte l'organisation de France Chimie ?

Nous sommes membres de France Chimie depuis plusieurs années. Au travers du Club des entrepreneurs dont je suis un membre actif, l’organisation nous permet un partage d’expériences, un échange de bonnes pratiques ainsi que des webinars en présence d’experts qualifiés sur des thématiques pertinentes pour notre activité.

Ce Club qui regroupe des entrepreneurs de PME de la Chimie de toute la France nous permet également de faire remonter des sujets importants et de nous tenir informés sur l’ensemble des nouveaux outils et financements à notre disposition.

Lors des premiers mois de la crise de la Covid-19, France Chimie a par exemple été au contact des entrepreneurs et a assuré des sessions de partage d’expériences sur des sujets importants tels que le télétravail, les relations avec la DREAL ou bien encore les prévisions pour les mois à venir.

Comment traversez-vous cette période et quels sont vos enjeux pour les mois à venir ?

Nous traversons la période avec sérénité. Nous avons modifié nos installations au début de la crise pour augmenter le nombre de litre de production de nos huiles essentielles et nous adapter à une demande croissante. Nous avons également lancé des unités de production de gel hydroalcoolique.

Notre politique de R&D est ambitieuse sur les derniers mois avec une attention toute particulière portée aux huiles essentielles de menthe et de girofle.

Notre contexte est particulier car nos clients ont augmenté leur consommation de pommes de terre de l’ordre de 50%, ce qui est inédit, et a entrainé une forte croissance, notamment à l’export. De plus, il est important de noter que notre croissance sur l’année 2020 s’explique également par le fait que la vente de produits frais, sur lesquels nous agissons directement, a augmenté aux dépends des produits transformés.

En effet, nous sommes de fervents défenseurs de l’export et partons d’un constat simple : Si nos produits sont bons pour le marché français, ils sont également bons pour les autres pays à habitudes et niveaux de vie similaires.

Chez Xeda International, la part de l’export de notre production est de l’ordre de 70% grâce à certaines spécificités de notre marché :

  1. Nous sommes rattachés au secteur alimentaire qui n’a presque pas subi de variations sur l’année 2020.
  2. Nous évoluons dans un marché de niche relativement préservé.
  3. Nous possédons une structure particulièrement souple et responsable, renforcée par l’absence d’une bureaucratie lourde.
  4. Nos produits phytosanitaires sont bio et ne laissent pas de résidus, ce qui est une caractéristique particulièrement recherchée.
  5. Depuis notre création, nous avons protégé toutes nos nouvelles idées par le dépôt de brevets internationaux, particulièrement onéreux, mais offrant une protection sans commune mesure.
  6. Enfin, nous avons créé un réseau commercial couvrant le monde entier, par des filiales directes, des distributeurs sur certains pays, des partenariats avec licence de développement et pour finir une coopération avec des sociétés de grande taille qui, par le biais de leurs filiales nationales s’intéressent à la distribution de nos produits.

Dans le détail, nous agissons directement ou via nos filiales en France, Espagne, Portugal, Afrique du Sud et Inde. Nous exerçons via des distributeurs directs au Royaume-Uni ainsi qu’en Suisse, Autriche, Grèce, Maroc, Israël et en Turquie.

Par l’intermédiaire d’une société appartenant à la corporation japonaise Mitsui, nous sommes présents aux Pays Bas en Belgique, Pologne, Allemagne, Egypte ainsi qu’au Pakistan.

Enfin, par l’intermédiaire de notre partenaire de licence technique, filiale de Sumitomo Chemicals aux Etats-Unis, Xeda est présente dans toutes les pays d’Amérique et d’Océanie.

Le résultat de ce maillage territorial ambitieux est un chiffre d’affaire 2020 de 25 millions d’euros, en nette hausse et un bénéfice net après impôt prévu de 6 millions d’euros.