26 octobre 2023
Chiffres clés et conjoncture

Peu d’espoir d’une reprise de la chimie européenne début 2024

Le Cefic a publié son rapport mensuel sur l’activité chimique du mois d'octobre.

Le Cefic a publié son rapport mensuel sur l’activité chimique du mois d'octobre. Il montre que les coûts de l'énergie continuent d'affecter l'Europe, la chimie ayant été confrontée à l'une des baisses de production les plus significatives parmi les industries à forte intensité énergétique.

Le fort reflux des prix de l’énergie et des matières premières depuis le pic d’août 2022 devait apporter un soulagement début 2023 sur les coûts de production. Mais, au contraire, la demande de produits chimiques a continué de diminuer sur l’ensemble de marchés de la chimie européenne.

Source : Eurostat

Le climat des affaires dans la chimie européenne s’est ainsi encore dégradé laissant peu d’espoir à une reprise de l’activité sur la fin de l’année 2023 et le début 2024, le niveau des stocks de produits finis retrouvant des plus hauts niveaux.

Plus généralement, la chimie européenne perçoit une forte dégradation de sa compétitivité internationale, avec un décrochage plus important en Allemagne.

Nos actualités
NZIA : la Chimie reconnue comme indispensable à la transition énergétique

NZIA : la Chimie reconnue comme indispensable à la transition énergétique

Passeport de prévention : report de l’ouverture de la plateforme à 2025

Passeport de prévention : report de l’ouverture de la plateforme à 2025

Futur cadre de régulation pour l’approvisionnement en électricité

Futur cadre de régulation pour l’approvisionnement en électricité