Actualité
9 avril 2020

La Chimie poursuit sa mobilisation en fournissant gel, masques et tests

Les entreprises de la Chimie jouent leur rôle dans la solidarité nationale en triplant leur production de gel hydroalcoolique et en fournissant les services de santé en masques et tests. De son côté, France Chimie organise l’entraide entre les entreprises du secteur.

Plus d’une trentaine d’entreprises adhérentes à France Chimie se sont aujourd’hui mobilisées de manière à produire du gel hydroalcoolique, permettant d’atteindre une production de près de 300.000 litres par jour. Des entreprises de toutes tailles - grands groupes (Arkema, Seqens…), ETI de la chimie fine pharmaceutique (Minakem, Weylchem…) ou PME illustrant la diversité de la chimie (Inventec, Xeda international, Afuludine…) - sont venues en renfort des capacités de production des fabricants traditionnels.

Certaines entreprises sont aujourd’hui actives sur la plateforme StopCovid19.fr lancée avec le soutien du Ministère de l’Economie, d’autres ont choisi de réserver une partie de leur production pour des dons à différents établissements de santé mais aussi aux services de pompiers, gendarmes ou communes avoisinantes. Ce sont ainsi déjà des dizaines de milliers de litres de GHA, des milliers de litres d’alcool surfin ou d’eau oxygénée qui ont été offerts par les adhérents de France Chimie.

Elles ont également répondu à l’appel des services hospitaliers et établissements de santé en donnant plus de 200.000 masques et des milliers de combinaisons, blouses, charlottes et sur-chaussures. Enfin, l’entreprise VWR a commencé à fournir des laboratoires et médecins en tests de dépistage au COVID-19 basés sur une mesure rapide des taux d'IgG et IgM dans le sang sur le lieu même du prélèvement. 

Cette solidarité s’est également organisée au sein de la Chimie. Alors que les importations de masques depuis la Chine étaient à nouveau permises, il était important de donner aux PME/TPE la possibilité de s’approvisionner directement. Les acheteurs des grands groupes ont apporté leur expertise à France Chimie pour que la fédération puisse organiser une commande groupée de 100.000 masques (en particulier des masques chirurgicaux et FFP2). Alors que certaines activités de la Chimie nécessitent le port de ce type d’équipement de protection individuelle, cette action en cours va permettre à ces PME de poursuivre leurs activités. Plus de 120 bons de commande ont été rapidement reçus démontrant ainsi tout l’intérêt de la démarche.