24 septembre 2020
Sécurité et sûreté des sites industriels

La chimie et la logistique s'associent pour renforcer la sécurité de leurs opérations

Les fédérations représentant les secteurs de la chimie (France Chimie), de la prestation logistique (Union TLF) et l’association de l’immobilier logistique (AFILOG) accueillent favorablement les nouvelles prescriptions réglementaires visant à tirer les enseignements de l’incendie de Rouen. Elles s’engagent dans une démarche conjointe et volontaire d’amélioration continue de la sécurité de leurs opérations de stockage et logistique.

La sécurité est la première priorité des entreprises de la chimie et de la logistique. France Chimie, l’Union TLF et AFILOG accueillent favorablement le plan d’actions défini par le gouvernement pour tenir compte des enseignements de l’incendie de Rouen le 26 septembre 2019. Elles s’engagent à mettre en œuvre les nouvelles dispositions concernant notamment la conception des entrepôts et stockage, les dispositifs de prévention des incendies et les modalités de gestion de crise.

Au-delà des mesures arrêtées par le gouvernement et dans une démarche volontaire de progrès continu, les fédérations France Chimie, l’Union TLF et l’association AFILOG souhaitent aujourd’hui se mobiliser pour promouvoir les meilleures pratiques pour le stockage et la logistique des matières inflammables ou combustibles.

Les fédérations professionnelles ont pris les engagements suivants :

  • L’industrie de la chimie s’assurera de donner à ses partenaires logistiques des prévisions plus précises quant à la nature et les quantités de produits qu’elle leur confie, facilitant en retour une meilleure adaptation des conditions de stockage par les acteurs de la logistique.    
  • Les entreprises adhérentes à France Chimie veilleront à déployer au sein de leurs entrepôts le système d’audit qualité et sécurité européen SQAS* et à privilégier les relations avec les logisticiens qui auront été audités dans ce cadre ou un cadre équivalent.

Pour Luc Benoit-Cattin, Président de France Chimie : « La chimie a tiré les enseignements de l’incendie de Rouen. Ces engagements avec la logistique s’ajoutent aux 450 millions d’euros d’investissements que vont réaliser les entreprises du secteur pour moderniser leurs entrepôts. Ils rendront la collaboration entre deux secteurs clés de notre économie encore plus efficace. »

Pour Eric Hémar, Président de l’Union TLF: « Les logisticiens ont pour mission première d’assurer la garde des produits confiés par leur client dans les meilleures conditions de sécurité. Cet engagement vaut particulièrement pour les matières inflammables et combustibles et nous sommes heureux de pouvoir travailler avec France Chimie pour améliorer l’ensemble du dispositif »

Pour Claude Samson, Président d’AFILOG : « Les professionnels de l’immobilier logistique cherchent en permanence à fournir à leurs clients-utilisateurs des bâtiments performants et sûrs. Nous avons toujours été favorables aux évolutions réglementaires proportionnées, a fortiori en ces temps de relance ».

 

* SQAS : système européen d’audit qualité et sécurité défini dans le cadre de la démarche RSE de la Chimie (Responsible Care).