5 juillet 2023
ChemTech

DéCOUVREZ LES RéSULTATS DE L’ENQUêTE ANNUELLE 2023 DE LA CHEMTECH

France Chimie a mené une grande enquête pour mieux connaitre les startups du réseau.

Au cours du mois de juin, France Chimie a consulté les startups de La ChemTech, la communauté des startups de la Chimie. Avec près de 50 répondants, la moitié du réseau s’est mobilisé pour dresser les tendances de ces jeunes pousses innovantes en France.

Quelles sont les activités des startups de La ChemTech ?

Basée sur une enquête interne des startups de La ChemTech réalisée en juin 2023. France Chimie 2023, Tous droits réservés.

Une majorité des startups sont actives dans les domaines de la chimie biosourcée et les biotechnologies (53%), suivi des applications santé (17%) de la valorisation (15%) et des solutions pour le milieu énergétique. Environ 10% sont actives dans les applications digitales pour la Chimie (IA, jumeaux numériques, impression 3D) et dans l’amélioration de mesure et surveillance des procédés.

Quelle est la maturité du réseau ?

Basée sur une enquête interne des startups de La ChemTech réalisée en juin 2023. France Chimie 2023. Tous droits réservés.

Les startups de La ChemTech ont 4-5 ans d’existence en moyenne.

Une très large majorité du réseau est engagée dans son industrialisation (51%) ou la déploie actuellement (16%), à niveau des startups opérant au stade de développement (16%). La ChemTech est bien un réseau de startups à vocation industrielle.

Quelle est la taille des startups de La ChemTech ?
 

Les startups comptent 17 salariés en moyenne. Près de 85% d’entre elles ont l’intention de recruter prochainement, témoignant de leur croissance attendue.

Comment se financent-elles ?

Une majorité d’entre elles ont déjà levé des fonds au cours de leur existence. Une forte minorité (45%) n’y a pas eu recours jusqu’ici.

Les startups de La ChemTech ont levé 231 millions d’euros, dont 136 levés par les startups en phase « Première Usine ».

Plus de 91% ont l’intention de se developper a l’international.

Pres de 75% des membres du reseau ont des relations avec des grands groupes.

Prochaines étapes et besoins

1. Levée de fonds

Trouver des investisseurs, avoir une sécurisation sur la durée, attentes vis-à-vis des VCs et Grands Comptes, accès aux financements

2. Développement commercial

Trouver les partenaires, recrutement des compétences commerciales et techniques, décrocher des contrats

3. Réussir l’industrialisation

Recherche de foncier (atelier, laboratoires, première unité de production, première usine) et d’expertise du monde industriel

4.Sécuriser l’innovation et la levée de verrous technologiques 

Optimisation des procédés, POC, freins réglementaires

Nos actualités
Clôture d’enquête antisubventions

Clôture d’enquête antisubventions

Mécanisme d’ajustement carbone aux frontières (MACF)

Mécanisme d’ajustement carbone aux frontières (MACF)

Une reprise encore lente pour la chimie en Europe et en France en 2024 malgré le rebond du 1e trimestre

Une reprise encore lente pour la chimie en Europe et en France en 2024 malgré le rebond du 1e trime…