Actualité
18 mars 2020
Protection des travailleurs

Covid-19 : les secteurs de la filière « Chimie et Matériaux » pleinement mobilisés

Les secteurs de la filière « Chimie et Matériaux » (industries chimiques, cosmétiques, papier et plasturgie) représentés par Copacel, la FEBEA, la Fédération de la Plasturgie et des Composites, la Fipec et France Chimie sont pleinement mobilisés pour assurer leur rôle essentiel pour la nation.

La santé, l’hygiène, la sécurité alimentaire, la fourniture en services vitaux (eau, énergie, assainissement) sont des préoccupations majeures de nos concitoyens. Nos entreprises y répondent depuis toujours et c’est encore plus crucial en ce moment. Elles fournissent notamment des principes actifs et des équipements pour la santé, les solutions indispensables pour assurer la sécurité alimentaire (biocides, emballages), des produits d’hygiène (hygiène corporelle, gels hydroalcooliques, papiers), des molécules nécessaires au traitement de l’eau et à l’approvisionnement en énergie, et les revêtements chimiques. Toutes nos productions sont indispensables pour assurer la continuité économique de notre pays à court terme et préserver l’outil industriel à long terme.

Face à une situation sanitaire sans précédent, notre principal objectif n’a pas changé : continuer de produire des produits essentiels en assurant la sécurité et la santé de nos employés et de nos sous-traitants. Dans ce contexte et en responsabilité, nos entreprises mettent en œuvre leur plan de continuité d’activité et se conforment strictement aux prescriptions qui ont été formulées pour protéger leurs salariés. Elles s’assurent que les gestes barrières et la distanciation sociale sont respectés. Elles ont mis en place de nouvelles organisations du travail de manière à continuer de servir les secteurs économiques qui dépendent d'elles.

Nous observons que certaines de nos entreprises commencent à subir les répercussions de la crise, principalement du fait de l’absence de salariés, qui oblige un nombre croissant de sites à interrompre leur production, d’une baisse de la demande ou de difficultés en termes d’approvisionnement. Nous restons mobilisés pour partager avec les entreprises tous les outils mis en place par l’Etat et trouver toutes les solutions, aux côtés de l’Etat, pour assurer une reprise rapide de leurs activités.