Actualité
24 juillet 2020

Hervé Brouhard (ExxonMobil) : "Les apprentis constituent un vivier pour nos embauches"

Hervé Brouhard, Directeur Général d’ExxonMobil Chemical France, évoque les pratiques de son entreprise en matière d'Alternance et les atouts qu'offre ce mode de recrutement

Quelles sont vos pratiques en matière d’accueil d’alternants ?

Hervé Brouhard : Le site de Notre-Dame-de-Gravenchon, qui est à la fois un site raffinage et pétrochimique, travaille essentiellement avec l’IFP Energies nouvelles et l’IFP Training pour former des ingénieurs spécialisés et des opérateurs. Pour ces derniers, la formation BOP (Brevet Opérateurs) dure 2 ans après un baccalauréat professionnel ou technologique et prépare au métier d’Opérateur, tant du côté raffinage que pétrochimique.

Comment vous organisez-vous pour les accueillir en Production ?

Nous les prenons dans nos équipes en 3*8 et ils sont affectés dans une ligne de poste où un chef de quart et un opérateur sénior assurent leur tutorat.

L’organisation n’est-elle pas compliquée à mettre en place avec l’école ?

Non, les périodes en entreprise et à l’école sont des périodes bloquées et correspondent aux cycles de poste en production. Ceci est facilité par des relations de proximité avec le Centre de Formation des Apprentis.

Comment les équipes accueillent-elles les apprentis ?

Très favorablement. En effet, les apprentis viennent en supplément des effectifs structurels de l’organisation et comme ils peuvent être habilités à certains postes avant la fin de leur période de formation, ils apportent de la flexibilité dans l’organisation des équipes, par le renfort qu’ils permettent.

Voyez-vous d’autres points favorables dans l’accueil d’apprentis ?

Oui, les apprentis constituent aussi un vivier pour nos embauches et lorsque nous avons un poste à pourvoir, nous privilégions bien évidemment cette voie de l’alternance.